GRAND PARTENAIRE : LEYTON S’ENGAGE POUR PROTÉGER LES OCÉANS

Tout comme Pure Ocean, le travail de Leyton est basé sur l’innovation au quotidien. Ils ont à présent décidé de croire au potentiel de l’innovation au service des océans.

Leyton à Londres le 8 juillet 2019 : François Gouilliard, Sam Goodchild & Arthur Le Vaillant ©Gyan Gurung Photography

François Gouilliard, PDG et cofondateur de Leyton répond à nos questions.

Qui est Leyton ?

J’ai fondé le premier bureau Leyton il y a 22 ans avec mon associé, on pourrait presque dire dans un garage… Aujourd’hui Leyton est un cabinet de conseil international présent dans 10 pays et qui continue de s’étendre avec notamment l’ouverture prochaine d’un bureau en Allemagne. Leyton c’est aussi 1200 collaborateurs experts R&D, énergie, RH et fiscaux. Grâce à notre savoir-faire capitalisé au fil des années et à une forte culture d’entreprenariat et d’innovation, nous aidons nos clients à bénéficier de sources de financement complémentaires pour leur développement. Contribuer à la croissance de nos clients, c’est l’engagement de notre groupe au quotidien. Un engagement qui fait de nous aujourd’hui le leader du financement de l’innovation dans le monde.

Que fait Leyton pour les océans ?

Nos collaborateurs font partie de la jeune génération. Ils souhaitent pouvoir s’engager au quotidien. Dans chaque pays, ils ont créé des groupes de travail pour organiser les actions RSE au sein du Groupe. En 2018, sous leur impulsion, nous avons décidé de donner un coup d’accélérateur à notre action en adhérant au programme Global Impact de l’ONU et en nous engageant aux côtés d’Arthur le Vaillant, skipper engagé pour la protection de l’environnement.

En tant que sponsor de courses de voile, nous souhaitons sensibiliser les publics avec une communication lors des compétitions sportives centrée sur la préservation des océans et de l’environnement en général. Par exemple, lors du départ de la Solitaire Urgo Le Figaro, nous avons organisé une conférence sur la nécessaire transition de l’industrie nautique. Et fin septembre, à Marseille, plusieurs acteurs emblématique de la région, dont David Sussmann, viendront présenter des innovations en faveur de la protection écosystèmes marins.

Mais il s’agit aussi d’agir, en utilisant nos compétences en matière d’innovation et de développement durable, ces mêmes compétences que nous mettons au service de nos clients pour financer leur transition énergétique. C’est ainsi que nos équipes ont pour la première fois réalisé le bilan carbone d’un voilier Class40. Nous avons aussi pu embarquer sur le voilier Bénéteau Figaro une balise de mesure de la qualité de l’air développée par l’un de nos clients.

Pourquoi avez-vous choisi de vous engager avec Pure Ocean ? 

Quand Thomas de Williencourt nous a présenté la mission de la Fondation, cela a résonné comme une évidence ! Associer innovation et préservation de notre environnement, c’est le cœur de notre engagement. Plus qu’un mécénat, il s’agit d’un partenariat à très forte valeur ajoutée pour Leyton et ses équipes, que nous souhaitons pouvoir mettre à profit à travers notre savoir-faire et notre réseau. La Fondation Pure Ocean et Leyton partagent de nombreuses valeurs, gage d’un partenariat stable et durable : innovation, engagement et respect.

LEYTON & PURE OCEAN Les évènements marquants du partenariat 

Le 31 mai 2019, Deborah Pardo, coordinatrice scientifique, a donné un Talk for Pure Ocean et participé à deux tables rondes lors de conférences organisées par Leyton à Nantes. Elle a eu l’occasion de sensibiliser et d’informer des acteurs majeurs de l’industrie nautique et de la protection de l’environnement. Au cours des débats, les participants ont pu échanger sur le thème du développement durable dans l’industrie nautique. 

Le 8 juin 2019, notre directeur Thomas de Williencourt s’est rendu à Londres et a signé la convention de partenariat entre Pure Ocean et Leyton, aux côtés de François Gouilliard, Président et fondateur de Leyton.. À cette occasion, Thomas a pris la parole devant des clients de Leyton afin de leur présenter les missions et actions de Pure Ocean et de les sensibiliser à la situation critique des océans. 

Le 23 et 24 septembre 2019, Invités par Leyton, Thomas de Williencourt et Hubert Loisel, porteur du projet Coastal Ocean Watch étaient au « Yachting Club de France » à Paris pour parler préservation de la biodiversité marine et télédétection. 

Le 25 septembre 2019, David Sussmann était invité à Marseille comme speaker sur la keynote « Innover sur le territoire pour préserver les océans »