NOS AMBASSADEURS

L’océan recouvre 70% de notre planète et représente 97% de l’eau sur terre. Il connecte les hommes, fournit nourriture et oxygène, régule notre climat en absorbant près d’un quart du CO2 produit et abrite une grande diversité d’espèces. 250 000 espèces découvertes alors qu’on estime qu’il y en a entre 2 et 5 millions. Donc 9 espèces sur 10 restent encore à découvrir.

Mais l’océan est en danger ! Entre le réchauffement climatique, la pollution plastique, la surpêche, la perte de biodiversité, la destruction d’habitats, les défis sont énormes.

Nos ambassadeurs ont décidé de s’engager auprès de Pure Ocean pour sensibiliser le public à l’importance de protéger l’océan et la biodiversité marine et faire connaître les actions de la fondation. Le rôle des ambassadeurs tant par leur notoriété que par leur activité est de sensibiliser, de donner de la visibilité et de contribuer aux soutiens de projets scientifiques. 

Convaincus que le sport est un vecteur de transmission, leur engagement est primordial afin de répandre des valeurs et convictions autour du respect de la nature.

Arnaud Jerald est la star montante de l’apnée. Né à Marseille en 1996, il a grandi près de la mer et en a fait son terrain d’aventure. Il découvre l’apnée avec son père. Souffrant de dyslexie, c’est dans l’océan et grâce à l’apnée qu’il se retrouve.
Il entre dans les compétitions en 2017 et surprend le monde de l’apnée avec trois records nationaux.
En 2019, il arrache le nouveau record du monde en bi palmes poids constant en plongeant à 108 m de profondeur.
Il vient de renouveler la performance en Septembre 2020 en plongeant à 112m !

Arnaud Jerald – Apnéiste

Jean Pierre Dick est un skipper et navigateur français qu’on ne présente plus. Depuis les années 90 il a su se distinguer dans la course au large, vainqueur de la Barcelona World Race à 2 reprises, de la transat Jacques Vabre à 4 reprises et 4e au Vendée Globe en 2013 et 2017.
Navigateur hors-pair, il est nommé “marin de l’année” en 2011.
Ambassadeur de renom, Jean Pierre Dick a déjà couru sous les couleurs de Pure Ocean en 2020 lors de la route St Pierre Lorient. Un défi lui permettant de battre le record symbolique d’Eric Tabarly et de récolter des données scientifiques bénéficiant à la recherche océanique.

Jean-Pierre Dick – Navigateur

Lila est l’espoir de la natation française. La nageuse montilienne, rapidement sur les podiums des championnats nationaux en petit bassin, décroche une médaille de bronze aux jeux olympiques de la jeunesse à Buenos Aires en 2018.

Lila, qui s’entraîne au CNM de Marseille, a décidé de rejoindre Pure Ocean afin de sensibiliser et de faire passer un message important dans le monde de la natation et au-delà.

Lila Touili – Nageuse

Fille du célèbre navigateur Philippe Poupon, Morgane est née l’année où son père remportait la Route du Rhum en 1986. Ayant grandi à la Trinité, la jeune fille commence alors très tôt à sillonner l’océan, accompagnée de son père.

Grande navigatrice, skipper ainsi que formatrice, Morgane a couru sous les couleurs de Pure Ocean lors de la 1ere édition de la route St Pierre Lorient. Au-delà de sa carrière de navigatrice, la française est une spécialiste du développement durable, elle aime observer la nature et œuvrer pour sa protection.

Morgane Ursault-Poupon – Navigatrice

Skipper et journaliste sportif, Sébastien Destremau est le premier méditérannéen à finir le Vendée Globe. En 2018, il finit second de la route du rhum, renforçant son statut de grand skipper français.
Sébastien est surtout un navigateur engagé qui vit la course différemment, à son rythme. Sa course, c’est celle contre l’urgence climatique et la destruction de la biodiversité.
Sa motivation n’est pas de gagner mais d’aller à la découverte et à la rencontre de l’Océan.
Cette année, Sébastien a pris le cap, à bord de son nouveau bateau “merci”, aux couleurs de Pure Ocean, en direction de son 2nd Vendée Globe toujours dans le but de faire passer un message fort de sens.

Sébastien Destremau – Navigateur

Doris Wetzel est une femme de challenge. Plongée dans le windsurf depuis son plus jeune âge, elle rejoint l’équipe d’Allemagne de voile olympique, et décroche 4 titres nationaux. C’est le kitesurf qui la passionne aujourd’hui : un nouveau moyen d’aborder son terrain de jeu favori, l’océan.
Elle s’est alors lancée un défi fou : celui de traverser l’Atlantique en kitesurf.
Cette aventure, commencée en 2017 par une traversée de la Méditerranée en guise d’échauffement, verra le jour à l’été 2021 lors du défi Pure Ocean, où elle traversera l’Atlantique de St Pierre et Miquelon à Lorient.
Doris est une femme engagée, maraine de No plastic in my sea, fondatrice & présidente de l’association Womana, elle s’engage aujourd’hui aux côtés de Pure Ocean.

Doris Wetzel – Kitesurfeuse

Quentin Riché vit et respire “bateau”. Initié très jeune à la voile sur le bateau “familial” et après un passage dans la sphère du kitesurf, Quentin se concentre rapidement sur sa passion principale : la voile.
Le skipper français enchaîne les régates et lorsqu’il n’est pas en mer, il conçoit des bateaux en tant qu’architecte chez VPLP design.
Aujourd’hui, Quentin Riché se lance le défi de faire sa première Mini-transat :une course en solitaire reliant les Sables d’Olonne à Saint-François, en Guadeloupe.
Un défi de taille pour ce marin qui a décidé de s’engager aux côtés de Pure Ocean afin de participer à notre mission : celle de protéger l’océan.

Quentin Riché – Navigateur

C’est âgé de 12 ans que le français découvre le canoë grâce à ses oncles et tantes. Rapidement déterminé pour exceller dans la catégorie du slalom, le céiste français remporte très vite les championnats de France de descente et slalom. Denis grimpe jeune les marches nationales et internationales, le poussant, à 18 ans, à quitter Marseille pour rejoindre Pau où les structures et la rivière naturelle contribueront parfaitement à sa progression. Malgré un double échec en 2012 pour les qualifications aux JO de Londres, le français reste un compétiteur hors pair. Denis se remet à l’entraînement, change d’entraîneur, jusqu’aux Jeux Olympiques de Rio, en 2016, où il se voit sacré champion olympique en C1.
Accompagné de sa nouvelle équipe, Denis souhaite continuer, mais apporter de la nouveauté.
Ces changements passent par une volonté de s’engager dans une cause qui l’anime : la protection des océans.

Denis Gargaud – Céiste

NatureWomen Challenge ou l’histoire de 4 filles extraordinaires, unies dans un relai non stop pour traverser la Manche jusqu’à la Méditerranée.
Lisa, originaire d’Allemagne, est une grande sportive. Compétitrice, elle aime l’extrême, allant du VTT aux courses d’ultra marathon.
Barbara, originaire du Val de Loire, est une passionnée d’activités de pleine nature : nage en eau libre, VTT, trail, triathlon, rien ne l’arrête !
Emilie, la cadette du groupe, est une kitesurfeuse chevronnée, passionnée par l’océan et très proche de la nature. Marseillaise depuis 5 ans, elle s’est initié au triathlon il y a 4 ans.
Emma, la Normande du groupe, est un défi sportif et professionnel à elle seule. Cette cheffe d’entreprise est une férue de sport depuis l’âge de ses 5 ans : marathon extrême, 5 summit challenge, de nombreuses courses en vélo, et un titre de championne du monde en quad !

Nature Women – Triathlètes

A bord de Solenn For Pure Ocean, un JPK 1080, ces deux skippers ont pour défi de participer à un certain nombre de régates et croisières.
Ce sont deux marins géniaux qui ont cette passion commune de l’océan et de la voile. Adversaires sur les régates précédentes, une amitié s’est tissée au fil de l’eau, les conduisant aujourd’hui à naviguer sur le même bateau, avec une cause forte : s’engager auprès de Pure Ocean.
Ayant pris conscience, au cours de nombreuses régates, de la pollution du territoire maritime, les deux navigateurs français ont à cœur d’œuvrer et de sensibiliser aux sujets environnementaux.

Ludovic Gérard & Philippe Mariani – Navigateurs