Thomas de Williencourt nommé Directeur de Pure Ocean

« Des chercheurs du monde entier travaillent pour trouver des solutions,
à nous de leur donner les moyens financiers de réussir,
c’est pourquoi j’ai décidé de m’engager au sein de l’équipe Pure Ocean »

Thomas de Williencourt nommé Directeur de Pure Ocean

Fondateur du Fonds Epicurien Provence, un fonds de dotation dédié à l’alimentation durable et ancien directeur de l’Observatoire Français d’Apidologie, association pour la sauvegarde des abeilles, Thomas est engagé depuis de nombreuses années dans des actions qui défendent l’intérêt général. Il a notamment accompagné de nombreux programmes qui ont eu un rayonnement international pour la protection de notre planète, telle l’opération « Des fleurs pour des abeilles », afin de sensibiliser les citoyens à l’importance de la sauvegarde de ces pollinisateurs.

Aujourd’hui, Thomas relève un nouveau défi pour la planète, en passant de la terre à la mer et en se mettant au service de la préservation des Océans. En tant que directeur de Pure Ocean, il accompagnera le développement du fonds et sa montée en puissance, tellement nécessaire face aux multiples menaces qui pèsent sur nos Océans.
Fort de son expérience passée, Thomas développera des liens partenariaux avec d’autres acteurs de référence qui se mobilisent sur le sujet, aux niveaux locaux, nationaux et internationaux. En parallèle, il recrutera et animera un réseau international d’entrepreneurs engagés – les « Pure Ocean Lovers » – des entrepreneurs amoureux de leur planète qui veulent, eux aussi, agir. Cela se concrétisera par la démultiplication de rencontres, d’actions de sensibilisation et autres initiatives afin de toucher le plus grand nombre de citoyens.

« Des chercheurs du monde entier travaillent pour trouver des solutions, à nous de leur donner les moyens financiers de réussir, c’est pourquoi j’ai décidé de m’engager au sein de l’équipe Pure Ocean »

© Cyril Chauvin

 

Un défi sportif extrême à la hauteur des défis environnementaux d’aujourd’hui

 

Brice Bonneviale, athlète confirmé et engagé, s’apprête à relever le défi Enduroman entre le 21 et 27 juin 2019. Ce triathlon de l’extrême en solitaire, commençant à Marble Arch à Londres et se finissant à l’Arc de Triomphe à Paris, est composé de trois épreuves :
• Une course à pied de 140km de Londres à Douvres,
• La traversée de la Manche à la nage,
• Une étape de cyclisme sur route de 290km entre Calais et Paris.

Brice Bonneviale et son équipe de choc ont l’ambition de contribuer à une prise de conscience des enjeux environnementaux. C’est donc tout naturellement qu’ils
se sont ralliés à la cause portée par la fondation Pure Ocean. Pure Ocean vise à alerter le public sur la situation des écosystèmes en danger et à mettre en lumière les solutions pour les protéger par le biais de courses et défis sportifs. L’aventure de Brice Bonneviale est le premier d’une série d’événements baptisés « Race for Pure Ocean ».

http://www.raceforpureocean.org/fr/

Pour #GivingTuesday, le fonds Pure Ocean a besoin de vous!

Envisagez de faire un don pour nous aider à soutenir des projets innovants qui contribueront à mieux comprendre les océans, à les protéger et à utiliser leurs ressources de façon durable.

Vous pouvez visiter notre page « faire un don ».

Pure Ocean recherche un(e) consultant(e) communication senior!

Il/elle sera notamment chargé(e) de l’élaboration et de la mise en oeuvre de la stratégie de communication en étroite collaboration avec le Président de Pure Ocean et la chargée mécénat.

 Fiche de poste détaillée.

Mission de 6 mois, au plus tôt – basée à Marseille – déplacements à prévoir

Merci d’adresser à contact@pure-ocean.org

– une lettre de motivation en anglais
– un CV en français ou en anglais

MILLE MERCIS !!!

Mille mercis aux 39 contributeurs de notre première campagne de crowdfunding, grâce à qui nous avons récolté 2 049 € lors du défi de Monte Cristo fin Juin.

Ce montant sera intégralement reversé aux projets qui seront sélectionnés à la fin de l’été par notre Comité Scientifique.

Pure Ocean Summit 2018

Nous sommes heureux de partager avec vous ce retour en images sur notre premier Pure Ocean Summit.
C’était le 26 avril dernier à Bruxelles, en parallèle du SeaFood Expo Global (plus grand salon international de la filière des produits de la mer), Pure Ocean a réuni scientifiques et professionnels de la filière pour mieux appréhender les enjeux et les moyens disponibles pour sauver nos océans.
Le “Pure Ocean Summit” a ainsi accueilli Philippe Cury (IRD), Marie-Alexandrine Sicre (LOCEAN), des porteuses de projets de l’Ocean Innovation Tour et des acteurs économiques, le temps d’une matinée d’échanges et de collaboration.

Seafoodia, mécène de Pure Ocean et partenaire historique du défi Monte Cristo s’est mis à l’eau les 23 et 24 juin 2018!

Créé en 1999, le Défi de Monte-Cristo est aujourd’hui le plus important rassemblement grand public de la natation en mer Méditerranée !

A cette occasion, l’équipe « Seafoodia » passionnée et engagée a donc décidé d’allier l’évasion mythique d’Edmond Dantès à une quête de sens pour sauver nos Océans et a nagé pour Pure Ocean .

Vous aussi, prenez part à l’aventure ! Vous pouvez encore nous aider à financer nos projets !

Les fonds récoltés seront versés intégralement aux projets de recherche appliquée sélectionnés par le Comité Scientifique de Pure Ocean. 

L’Association PURE OCEAN recherche un(e) Stagiaire Assistant(e) mécénat Junior

L’assistant(e) mécénat Junior sera notamment chargé(e) d’assister le Président de PURE OCEAN et la Consultante mécénat senior pour le suivi et le développement des dossiers mécénat : mécénat d’entreprise, donateurs individuels et événements de levée de fonds dont la PURE OCEAN RACE.

Fiche de poste détaillée

Stage de 6 mois, au plus tôt – basé à Marseille – déplacements à prévoir

Merci d’adresser à contact@pure-ocean.org

– une lettre de motivation en anglais,
– un CV en français ou en anglais,
– une lettre de recommandation

 

 

David Sussmann lance son fonds pour la protection de l’océan Indien

« Ce Marseillais était à Maurice fin 2017 pour le lancement de Pure Ocean, un fonds doté d’un million d’euros. Il est aussi à la tête de Seafoodia, entreprise spécialisée dans les produits de la mer et qui enregistre une très forte croissance internationale. »

 

Un article de Jacques Rombi pour l’Eco Austral à retrouver en intégralité ici.